info transferts mercato foot ASSE Index du Forum info transferts mercato foot ASSE
200% On ne peut pas plaire à tous
100% Info Actu
888 fiches ! Les + lues ? Carteron Rocheteau Rep Roussey Zanon
 
 FAQFAQ   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs
Retour page accueil site sur la même pageRetour page accueil site
Retour page accueil site dans une nouvelle fenêtreRetour page accueil site (nouvelle fenêtre)
 S'enregistrerS'enregistrer  Liste des MembresListe des Membres
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés 
   RechercherRechercher   RechercherMoteur de recherche
 ConnexionConnexion
La newsletter de www.asse-live.com
Saison 2015-2016 : l'effectif de l'ASSE
L'ASSE sur FaceBook
Les flux RSS de www.asse-live.com
Google Maps ASSE
Tableau de bord www.asse-live.com Infos
Titres des 10 dernières infos : ........ Nombre d'infos ASSE sur les 48 dernières heures : 12
1 [Angers/ASSE] 19 joueurs retenus ->,
2 [National 2]Nul à Saint-Pryvé ->,
3 [Angers/ASSE]Encore plus d'indisponibles ->,
4 [Angers/ASSE] Les Verts n'ont plus perdu à Angers depuis la saison 1976-1977 ->,
5 [Angers/ASSE]Cliquez et donnez votre pronostic ! ->,
6 [Ca s'est passé un] 4 victoires, 3 nuls et 4 défaites à l'extérieur un 22 septembre ->,
7 [Angers/ASSE]Les joueurs communs : de Jacquin à Pajot ->,
8 Rappel : [TV]Angers/ASSE le dimanche ->,
9 [Suivi]Le PrintantOmètre : toujours en dessous de la moyenne ->,
10 [Angers/ASSE] Robert Béric et Arnaud Nordin ont déjà marqué à Angers ->
Tableau de bord www.anciensverts.com
Titres des 4 dernières infos :
1 [National 1] Kamel Chergui buteur contre Cholet ...... 2 [Ligue 2] Vagner et Gueye portent Nancy contre Cha
3 [Europa League] aubameyang buteur contre Francfort ...... 4 [Résultats] Blaise Matuidi buteur contre l'Atletic




Pour être informé de l'actualité de l'ASSE, suivre le site sur Twitter :
Pour être informé de l'actualité de l'ASSE, suivre le site sur FaceBook : asse-live.com sur FaceBook


Match nul 0-0 contre Amiens, vos réactions ici...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 13, 14, 15  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    info transferts mercato foot ASSE Index du Forum -> THE Forum
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
angevert43
asse-live coupe du Monde


Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 14530

MessagePosté le: 08 Sep 2018 14:02:28    Sujet du message: Répondre en citant

arles-envert a écrit:
angevert43 a écrit:
Devant l'incompétence des arbitres en L1 il est parfois difficile de démêler les erreurs de jugement de bonne foi de l’intentionnalité de nous pénaliser.
Surtout que les 2 peuvent se cumuler....
Quand un arbitre est simplement nul il se trompe parfois en notre faveur.
Quand un arbitre est malhonnête, comme Mr léonard, il nous désavantage sciemment. Par exemple ne pas demander à revoir sur l'écran de contrôle la main dans la surface ou la faute sur Béric et dans le même temps demander la VAR sur le but de Kolo, c'est qu'il y a manifestement intention de nuire. Pour quelles raisons je l'ignore mais les faits sont là.

L'absence de réaction du club est un autre problème que je dénonce d'ailleurs depuis bien des années.


Ce qu’il y a de bien avec certains c’est qu’ils n’évolue lisent pas, n’écoutent rien et surtout pas les règlements.
Ce n’est JAMAIS l’arbitre central qui demande mais les VAR qui l’avertissent.


Ce qui est bien avec d'autres c'est qu'ils donnent des leçons sans rien savoir.
L'arbitre central est le seul décisionnaire et il a le devoir de demander la VAR si l'un des 4 cas de figure se présente et qu'il a un doute.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
benish
asse-live UEFA


Inscrit le: 24 Jan 2011
Messages: 4001

MessagePosté le: 08 Sep 2018 19:07:42    Sujet du message: Répondre en citant

Boulogne a écrit:
angevert43 a écrit:
benish a écrit:
Vos théories fumeuses sur le fait que Sainté soit désavantagé par les arbitres je veux bien mais je vous invite à voir le classement corrigé de l'année dernière... Il montre que nous avons été plus souvent aidé que pénalisé.


1/ Es-tu sûr de l'impartialité de ce classement?
2/ Sur quelles bases les points sont-ils reventilés?
3/ Il ne prend en compte que certaines erreurs considérées comme majeures, mais par exemple les multiples fautes non sifflées pour Amiens et celles très limites sifflées contre nous ne sont pas prises en compte mais pourtant créent le climat qui a valu à Khazri son carton jaune.
4/ Est-ce que la non utilisation de la VAR va être considérée comme une erreur? parce que mon grief principal est bien là: on a un nouvel outil qui est censé réparer des injustices mais en fait il en crée davantage.
J'ai pas souvenance que nous avons été avantagés sur plusieurs matchs, sur un ou deux mais pas plus, l'arbitrage nous est défavorable, c'est incontestable, peut-être à cause des excès des supporters? Ce n'est pas une raison, je persiste et signe, contre Amiens c'est scandaleux. On parle beaucoup des supporters mais il y a 40 ans, les arbitres de cet acabit auraient eu des problèmes pour sortir de G.G. et eu les compliments de l'homme à la pipe.

C'est sur que c'est plus facile de remettre en cause le classement corrigé qui a évidemment ses lacunes mais qui est bien plus fiable que vos ressentis complètement partiaux. Si ce classement annonce +7 points c'est que y'a pas eu que un ou deux matchs...
Ce qui est drole c'est que si en fin d'année ce classement montre qu'on a un deficit de point à cause des arbitres, vous serez les premiers à l'utiliser.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vertde coeur
asse-live Intertoto


Inscrit le: 23 Mai 2006
Messages: 2550

MessagePosté le: 08 Sep 2018 21:09:27    Sujet du message: Répondre en citant

benish a écrit:
Boulogne a écrit:
angevert43 a écrit:
benish a écrit:
Vos théories fumeuses sur le fait que Sainté soit désavantagé par les arbitres je veux bien mais je vous invite à voir le classement corrigé de l'année dernière... Il montre que nous avons été plus souvent aidé que pénalisé.


1/ Es-tu sûr de l'impartialité de ce classement?
2/ Sur quelles bases les points sont-ils reventilés?
3/ Il ne prend en compte que certaines erreurs considérées comme majeures, mais par exemple les multiples fautes non sifflées pour Amiens et celles très limites sifflées contre nous ne sont pas prises en compte mais pourtant créent le climat qui a valu à Khazri son carton jaune.
4/ Est-ce que la non utilisation de la VAR va être considérée comme une erreur? parce que mon grief principal est bien là: on a un nouvel outil qui est censé réparer des injustices mais en fait il en crée davantage.
J'ai pas souvenance que nous avons été avantagés sur plusieurs matchs, sur un ou deux mais pas plus, l'arbitrage nous est défavorable, c'est incontestable, peut-être à cause des excès des supporters? Ce n'est pas une raison, je persiste et signe, contre Amiens c'est scandaleux. On parle beaucoup des supporters mais il y a 40 ans, les arbitres de cet acabit auraient eu des problèmes pour sortir de G.G. et eu les compliments de l'homme à la pipe.

C'est sur que c'est plus facile de remettre en cause le classement corrigé qui a évidemment ses lacunes mais qui est bien plus fiable que vos ressentis complètement partiaux. Si ce classement annonce +7 points c'est que y'a pas eu que un ou deux matchs...
Ce qui est drole c'est que si en fin d'année ce classement montre qu'on a un deficit de point à cause des arbitres, vous serez les premiers à l'utiliser.


On ne te parle pas de ressentis mais de faits incontestables sur le match d'Amiens!
Par 2 fois, l'arbitre ne va pas voir la var alors que tout le monde, sauf toi apparemment, signale la faute. Par 2 fois, les joueurs réclament, il y a doute légitime. Mince la var est la pour ça. Les arbitres honnêtes disent va jeter un coup d'œil au moins, il n'est obligé à rien s'il n'y a pas de faute évidente... Sauf que la, les fautes évidentes y étaient les 2 fois (mouvement du bras pour bloquer le ballon et contact sur Beric)... En cas de var, il était obligé de les signaler. C'est pour cela que je dis que s'il n'y est pas allé, si on ne lui a pas signalé, c'est volontaire.


Dernière édition par vertde coeur le 09 Sep 2018 11:11:39; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
angevert43
asse-live coupe du Monde


Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 14530

MessagePosté le: 08 Sep 2018 22:10:15    Sujet du message: Répondre en citant

L'année dernière c'était une année où on avait eu quelques décisions favorables en début de saison.
C'est aussi une saison où à une période donné, une erreur en notre défaveur ne changeait pas grand chose.
Le hors-jeu contre Monaco en décembre, bin s'il est sifflé on perd quand même le match donc ça change rien. En cela le classement corrigé ne permet pas de prendre la mesure des erreurs. Sans compter l'impact psychologique: est-ce que Khazri prend un carton jaune si l'arbitre ne siffle pas tout en faveur d'Amiens?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lacarne
asse-live champion du Monde


Inscrit le: 18 Jan 2004
Messages: 19236

MessagePosté le: 09 Sep 2018 6:06:40    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="angevert43"][quote="arles-envert"]
angevert43 a écrit:
Devant l'incompétence des arbitres en L1 il est parfois difficile de démêler les erreurs de jugement de bonne foi de l’intentionnalité de nous pénaliser.
Surtout que les 2 peuvent se cumuler....
Quand un arbitre est simplement nul il se trompe parfois en notre faveur.
Quand un arbitre est malhonnête, comme Mr léonard, il nous désavantage sciemment. Par exemple ne pas demander à revoir sur l'écran de contrôle la main dans la surface ou la faute sur Béric et dans le même temps demander la VAR sur le but de Kolo, c'est qu'il y a manifestement intention de nuire. Pour quelles raisons je l'ignore mais les faits sont là.

L'absence de réaction du club est un autre problème que je dénonce d'ailleurs depuis bien des années.


Dernière édition par lacarne le 09 Sep 2018 7:07:40; édité 4 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lacarne
asse-live champion du Monde


Inscrit le: 18 Jan 2004
Messages: 19236

MessagePosté le: 09 Sep 2018 7:07:28    Sujet du message: Répondre en citant

angevert43 a écrit:
arles-envert a écrit:
angevert43 a écrit:
Devant l'incompétence des arbitres en L1 il est parfois difficile de démêler les erreurs de jugement de bonne foi de l’intentionnalité de nous pénaliser.
Surtout que les 2 peuvent se cumuler....
Quand un arbitre est simplement nul il se trompe parfois en notre faveur.
Quand un arbitre est malhonnête, comme Mr léonard, il nous désavantage sciemment. Par exemple ne pas demander à revoir sur l'écran de contrôle la main dans la surface ou la faute sur Béric et dans le même temps demander la VAR sur le but de Kolo, c'est qu'il y a manifestement intention de nuire. Pour quelles raisons je l'ignore mais les faits sont là.

L'absence de réaction du club est un autre problème que je dénonce d'ailleurs depuis bien des années.


Ce qu’il y a de bien avec certains c’est qu’ils n’évolue lisent pas, n’écoutent rien et surtout pas les règlements.
Ce n’est JAMAIS l’arbitre central qui demande mais les VAR qui l’avertissent.


Ce qui est bien avec d'autres c'est qu'ils donnent des leçons sans rien savoir.
L'arbitre central est le seul décisionnaire et il a le devoir de demander la VAR si l'un des 4 cas de figure se présente et qu'il a un doute.





Ce n est pas l arbitre qui a refusé le but puisqu’il avait accordé et que le ballon était déjà au centre pour réengager y c’est la Var qui l a annulé l arbitre en ne sifflant pas ou peu de fautes pour nous mais en sifflant uniquement pour Amiens et en refusant 2 penalty s est montré malhonnête et à avantage que Amiens j sur la main c’est toujours le même problème . l un sifflé l autre non
mais le penalty sur Beric est indiscutable et il n a pas voulu le siffler
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
l'optimiste
asse-live ARGENT


Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 771
Localisation: saint-etienne

MessagePosté le: 10 Sep 2018 11:11:12    Sujet du message: Répondre en citant

l'optimiste a écrit:
Le dopage étant (officiellement) interdit, on pourrait envisager un dopage mental pour nos joueurs...à l'image d'une autre institution au maillot vert : LE MEXIQUE !

L'équipe s'est en effet qualifiée pour la CDM à 3 journées de la fin à la faveur d'1 victoire étriquée dans son enceinte du stade Azteca. Pour fêter la qualif, la bande à Ochoa, Marquez et Chicharito a convié une trentaine de prostituées, pour chanter "Alaqueuleuleu" dans une piscine !
https://www.dailymotion.com/video/x6lo8cc

Les résultats ne se font pas attendre : victoire contre l'Allemagne (1-0), puis contre la Corée du Sud (2-1). Sur la longueur, le soufflé est retombé assez vite avec défaite contre la Suède (0-3) et élimination face au Brésil (0-2).
Ça ferait le bizutage pour Saliburne Embarassé et pourquoi ne pas convier quelques arbitres...


On pourrait aussi envisager un match amical contre la nouvelle équipe mexicaine entraînée par le grand DIEGO MARADONA !
Les Dorados Sinaloa évoluent en D2 mais espèrent la montée grâce à Don Diego de la coca.
On peut quand même consommer des produits naturels...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herve043
asse-live L1


Inscrit le: 20 Jan 2006
Messages: 3614

MessagePosté le: 10 Sep 2018 16:04:26    Sujet du message: Répondre en citant

Lois du jeu Fifa 2018
Le protocole d’assistance vidéo à l’arbitrage se doit, dans la mesure du
possible, d’être conforme aux principes et à la philosophie des Lois du Jeu.
L’utilisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage est uniquement permise lors de
matches/compétitions pour lesquel(le)s l’organisateur a rempli l’ensemble des
exigences protocolaires et de mise en œuvre de l’assistance vidéo à l’arbitrage
(telles qu’établies dans le manuel d’assistance vidéo à l’arbitrage) et a
également reçu l’autorisation écrite de l’IFAB et de la FIFA.
Principes
L’utilisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage dans des matches de football est
basée sur plusieurs principes qui doivent s’appliquer lors de chacune de ces
rencontres.
1.
Un arbitre assistant vidéo est un officiel de match ayant un accès
indépendant aux images du match et qui peut uniquement aider l’arbitre en
cas d’
« erreur manifeste »
ou d’un
« incident grave manqué »
lié(e) aux
situations suivantes :
a.
But marqué/non marqué
b.
Penalty/pas de penalty
c.
Carton rouge direct
(pas de deuxième carton jaune/avertissement)
d.
Identité erronée
(lorsque l’arbitre n’avertit ou n’exclut pas le bon joueur)
2.
L’arbitre doit toujours prendre une décision : il ne peut choisir
d’interrompre le jeu sans prendre de décision pour ensuite recourir à
l’assistance vidéo pour prendre la décision. Le fait de laisser le jeu se
poursuivre après une faute présumée est en soi une décision qui peut faire
l’objet d’une analyse vidéo
Protocole – principes,
dispositions pratiques
et procédures
139
140
3.
La décision initiale prise par l’arbitre ne sera pas modifiée à moins que
l’analyse vidéo n’indique clairement que la décision est une erreur
manifeste.
4.
Seul l’arbitre peut initier une analyse vidéo ; l’arbitre assistant vidéo (et les
autres officiels de matches) peuvent uniquement recommander une analyse
à l’arbitre principal.

5.
La décision finale revient toujours à l’arbitre, qu’elle soit basée sur les
informations fournies par l’arbitre assistant vidéo ou qu’elle soit
consécutive à une analyse vidéo au bord du terrain effectuée par l’arbitre.
6.
Le processus d’analyse n’est pas soumis à une limite de temps étant donné
que la précision est plus importante que la vitesse.
7.
Les joueurs et les officiels d’équipe ne peuvent entourer l’arbitre ni tenter
d’influencer le recours à la vidéo, le processus d’analyse ou la décision
finale.
8.
L’arbitre doit rester «visible» pendant la procédure d’analyse afin de
garantir la transparence du processus.
9.
Si le jeu se poursuit après un incident qui est ensuite analysé à la vidéo, une
éventuelle sanction disciplinaire prise ou requise durant cette période ne
sera pas annulée, même si la décision consécutive à cet incident est
modifiée (sauf dans le cas d’un carton jaune/rouge infligé pour avoir
annihilé une attaque prometteuse ou une occasion de but manifeste).
10.
Si le jeu a repris après avoir été arrêté, l’arbitre ne peut effectuer une
analyse sauf en cas d’identité erronée ou en cas d’infraction passible
d’exclusion telle qu’un comportement violent, crachat, morsure, et/ou
propos ou gestes blessants, grossiers ou injurieux.
11.
La période de jeu précédent et faisant suite à un incident pouvant être
analysé est déterminée par les Lois du Jeu et le protocole d’assistance vidéo
à l’arbitrage.
12.
Étant donné que l’arbitre assistant vidéo « vérifie » automatiquement
chaque situation/décision, les entraîneurs ou les joueurs n’ont pas à
demander une analyse.
Lois du Jeu 2018/19
| Var protocole
143
Procédures
Décision initiale

L’arbitre et les autres arbitres de terrain doivent toujours prendre une
décision initiale (et infliger toute sanction disciplinaire correspondante),
comme s’il n’y avait pas d’assistance vidéo à l’arbitrage.

L’arbitre et les autres arbitres de terrain ne peuvent pas choisir de ne pas
prendre de décision étant donné que cela engendrera un arbitrage « faible/
non décisif », un trop grand nombre d’analyses voire d’importants problèmes
si la technologie venait à ne pas fonctionner correctement.

L’arbitre principal est la seule personne habilitée à prendre une décision ;
l’arbitre assistant vidéo a le même statut que les autres arbitres de terrain et
ne peut qu’assister l’arbitre principal.


Le fait de retarder le coup de sifflet/signalement via le drapeau consécutif à
une infraction est uniquement permis lors d’une
situation offensive très
claire
, lorsqu’un joueur est proche d’inscrire un but ou est clairement lancé
vers la surface de réparation adverse.

Si un arbitre assistant retarde le signalement d’une infraction, il devra lever
son drapeau si un but ou un penalty découle de cette situation étant donné
que sa décision sera sujette à une analyse/vérification.
Vérification

L’arbitre assistant vidéo « vérifie » automatiquement les images lors de
chaque décision relative à un but, penalty ou carton rouge direct (avéré ou
potentiel) ou en cas d’identité erronée, utilisant différents angles et
différentes vitesses de diffusion.


L’arbitre assistant vidéo peut « vérifier » les images à vitesse réelle et/ou
au ralenti mais, en règle générale, le ralenti sera utilisé pour des faits tels
que l’emplacement d’une infraction/d’un joueur, le point de contact pour les
infractions physiques ou les fautes de main, les situations où le ballon
est hors du jeu (y compris but/pas but) ; tandis que la vitesse réelle sera
utilisée pour l’«intensité» d’une infraction ou décider si une main est
« intentionnelle ».


Si la « vérification » n’indique pas d’«erreur manifeste» ou d’«incident
grave manqué», il n’est alors souvent pas nécessaire pour l’arbitre assistant
vidéo de communiquer avec l’arbitre – il s’agit alors d’une « vérification
silencieuse » ; cependant, à des fins de gestion des joueurs/du match, il peut
144
être utile à l’arbitre et/ou à l’arbitre assistant que l’arbitre assistant vidéo
confirme qu’il n’y a pas eu d’«erreur manifeste» ou d’« incident grave
manqué ».

Si la reprise du jeu est retardée par une « vérification », l’arbitre en fera le
signal en plaçant clairement son doigt sur son oreillette et en tendant son
autre bras. Ce signal, qui indique que l’arbitre reçoit des informations (de
l’arbitre assistant vidéo ou d’un autre officiel de match) doit être maintenu
jusqu’à la fin de ladite « vérification ».

Si la « vérification » indique une probable « erreur manifeste » ou un
« incident grave manqué », l’arbitre assistant vidéo communiquera cette
information (mais pas la décision à prendre) à l’arbitre qui décidera alors
d’initier ou non une analyse.
Analyse

L’arbitre peut initier une analyse pour déterminer si une « erreur
manifeste » ou un « incident grave manqué » est survenu lorsque :

l’arbitre assistant vidéo (ou un autre officiel de match) recommande une
analyse

l’arbitre suspecte qu’un incident grave a échappé à sa vigilance

Si le jeu a été interrompu, l’arbitre retardera sa reprise

Si le jeu n’a pas été interrompu, l’arbitre l’interrompra dès que possible
lorsque le ballon sera dans une zone/situation neutre (généralement
lorsqu’aucune des deux équipes n’est en situation offensive)

Dans ces deux situations, l’arbitre doit indiquer qu’une analyse sera menée à
bien en effectuant le signe « télévision » (en dessinant les contours d’un
écran de télévision)

L’arbitre assistant vidéo décrit à l’arbitre ce qui apparaît sur les images mais
ne lui indique pas la décision à prendre. Ensuite, l’arbitre :

prend une décision finale sur la base de sa propre perception et des
informations communiquées par l’arbitre assistant vidéo, et, le cas
échéant, des contributions des autres arbitres – il s’agit dès lors d’une
analyse effectuée uniquement par l’arbitre assistant vidéo.
ou
Lois du Jeu 2018/19
| Var protocole
145

se rend dans la zone de visionnage pour regarder personnellement les
images avant de prendre une décision finale – on parle alors d’analyse au
bord du terrain. Les autres arbitres ne visionneront pas les images sauf si,
à titre exceptionnel, l’arbitre leur demande de le faire.

À la fin de ces deux procédures d’analyse, l’arbitre doit de nouveau faire le
signe « télévision », puis il doit immédiatement indiquer sa décision finale

Pour des décisions factuelles telles que l’emplacement d’une infraction ou la
position d’un joueur (hors-jeu), le point de contact (main/faute),
l’emplacement d’une faute (dans la surface/hors de la surface), les situations
où le ballon est hors du jeu, etc., une analyse par l’arbitre assistant vidéo est
généralement appropriée mais une analyse au bord du terrain peut
cependant être effectué si cela permet de contribuer à la bonne gestion des
joueurs/du match, ou à faire accepter la décision (par ex. : décision capitale à
la fin d’un match).

Pour les décisions subjective, comme l’intensité d’une faute, l’interférence
lors d’un hors-jeu, les considérations liées aux fautes de main (emplacement,
caractère intentionnel, etc.), une analyse au bord du terrain est souvent
appropriée.

L’arbitre peut demander des angles de caméras différents ou des ralentis
mais, en règle générale, le ralenti sera utilisé pour des faits tels que
l’emplacement d’une infraction/d’un joueur, le point de contact pour les
infractions physiques ou les fautes de main, les situations où le ballon est
hors du jeu (y compris but/pas but) ; tandis que la vitesse réelle sera utilisée
pour l’intensité d’une infraction ou décider si une main est intentionnelle.

Pour les décisions/incidents lié(e)s à des buts, situations de penalty/pas
penalty et des cartons rouges directs pour annihilation d’une occasion de but
manifeste, il peut être nécessaire d’analyser la phase offensive ayant abouti à
la décision/l’incident ; cela peut notamment comprendre la façon dont
l’équipe a récupéré le ballon dans le jeu.

Les Lois du Jeu ne permettent pas de modifier des décisions relatives à la
reprise du jeu (corners, rentrées de touche, etc.) une fois que le jeu a repris ;
ces décisions ne peuvent donc pas faire l’objet d’une analyse.
146

Si le jeu a repris après avoir été arrêté, l’arbitre peut uniquement effectuer
une analyse – et prendre les mesures disciplinaires requises – en cas
d’identité erronée ou en cas d’infraction passible d’exclusion telle qu’un
comportement violent, crachat, morsure et/ou propos ou gestes blessants,
grossiers ou injurieux.

Si la procédure d’analyse doit être effectuée le plus rapidement possible,
la justesse de la décision finale prime toujours sur la vitesse. C’est la raison
pour laquelle (et étant donné que certaines situations peuvent être
complexes avec plusieurs décisions/incidents pouvant faire l’objet d’une
analyse) la procédure d’analyse n’est pas soumise à une limite de temps.
Décision finale

Lorsque la procédure d’analyse est terminée, l’arbitre doit faire le signe
« télévision » et communiquer sa décision finale

L’arbitre pourra alors prendre/modifier/revenir sur toute mesure
disciplinaire (lorsqu’approprié) et faire reprendre le jeu conformément aux
Lois du Jeu.
Joueurs, remplaçants et officiels d’équipe

Étant donné que chaque décision/incident sera vérifié, les entraîneurs ou les
joueurs n’ont pas à demander une
vérification
ou une
analyse


Les joueurs, les remplaçants et les officiels d’équipe ne doivent pas essayer
d’influencer ni d’interférer dans la procédure d’analyse, y compris lorsque la
décision finale est communiquée

Durant la procédure d’analyse, les joueurs doivent rester sur le terrain, et les
remplaçants et officiels d’équipe doivent rester hors du terrain de jeu

Un joueur, remplaçant ou joueur remplacé qui effectue avec insistance le
signe « télévision » ou qui entre dans la zone de visionnage sera averti

Un officiel d’équipe qui effectue avec insistance le signe « télévision » ou qui
entre dans la zone de visionnage sera officiellement mis en garde (ou averti
si les cartons jaunes et rouges sont appliqués aux officiels d’équipe)

Un joueur, remplaçant ou joueur remplacé qui entre dans la salle de
visionnage sera expulsé ; tandis qu’un officiel d’équipe sera exclu de la zone
technique
Lois du Jeu 2018/19
| Var protocole
147
Validité du match
En principe, un match n’est pas invalidé par :

une défaillance de la technologie d’assistance vidéo à l’arbitrage
(tout comme pour la technologie sur la ligne de but)

une décision erronée impliquant l’assistance vidéo à l’arbitrage
(l’arbitre assistant vidéo étant un arbitre)

la décision de ne pas analyser un incident

l’analyse d’une situation/décision non listée.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vertde coeur
asse-live Intertoto


Inscrit le: 23 Mai 2006
Messages: 2550

MessagePosté le: 10 Sep 2018 17:05:44    Sujet du message: Répondre en citant

herve043 a écrit:
Lois du jeu Fifa 2018
Le protocole d’assistance vidéo à l’arbitrage se doit, dans la mesure du
possible, d’être conforme aux principes et à la philosophie des Lois du Jeu.
L’utilisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage est uniquement permise lors de
matches/compétitions pour lesquel(le)s l’organisateur a rempli l’ensemble des
exigences protocolaires et de mise en œuvre de l’assistance vidéo à l’arbitrage
(telles qu’établies dans le manuel d’assistance vidéo à l’arbitrage) et a
également reçu l’autorisation écrite de l’IFAB et de la FIFA.
Principes
L’utilisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage dans des matches de football est
basée sur plusieurs principes qui doivent s’appliquer lors de chacune de ces
rencontres.
1.
Un arbitre assistant vidéo est un officiel de match ayant un accès
indépendant aux images du match et qui peut uniquement aider l’arbitre en
cas d’
« erreur manifeste »
ou d’un
« incident grave manqué »
lié(e) aux
situations suivantes :
a.
But marqué/non marqué
b.
Penalty/pas de penalty
c.
Carton rouge direct
(pas de deuxième carton jaune/avertissement)
d.
Identité erronée
(lorsque l’arbitre n’avertit ou n’exclut pas le bon joueur)
2.
L’arbitre doit toujours prendre une décision : il ne peut choisir
d’interrompre le jeu sans prendre de décision pour ensuite recourir à
l’assistance vidéo pour prendre la décision. Le fait de laisser le jeu se
poursuivre après une faute présumée est en soi une décision qui peut faire
l’objet d’une analyse vidéo
Protocole – principes,
dispositions pratiques
et procédures
139
140
3.
La décision initiale prise par l’arbitre ne sera pas modifiée à moins que
l’analyse vidéo n’indique clairement que la décision est une erreur
manifeste.
4.
Seul l’arbitre peut initier une analyse vidéo ; l’arbitre assistant vidéo (et les
autres officiels de matches) peuvent uniquement recommander une analyse
à l’arbitre principal.

5.
La décision finale revient toujours à l’arbitre, qu’elle soit basée sur les
informations fournies par l’arbitre assistant vidéo ou qu’elle soit
consécutive à une analyse vidéo au bord du terrain effectuée par l’arbitre.
6.
Le processus d’analyse n’est pas soumis à une limite de temps étant donné
que la précision est plus importante que la vitesse.
7.
Les joueurs et les officiels d’équipe ne peuvent entourer l’arbitre ni tenter
d’influencer le recours à la vidéo, le processus d’analyse ou la décision
finale.
8.
L’arbitre doit rester «visible» pendant la procédure d’analyse afin de
garantir la transparence du processus.
9.
Si le jeu se poursuit après un incident qui est ensuite analysé à la vidéo, une
éventuelle sanction disciplinaire prise ou requise durant cette période ne
sera pas annulée, même si la décision consécutive à cet incident est
modifiée (sauf dans le cas d’un carton jaune/rouge infligé pour avoir
annihilé une attaque prometteuse ou une occasion de but manifeste).
10.
Si le jeu a repris après avoir été arrêté, l’arbitre ne peut effectuer une
analyse sauf en cas d’identité erronée ou en cas d’infraction passible
d’exclusion telle qu’un comportement violent, crachat, morsure, et/ou
propos ou gestes blessants, grossiers ou injurieux.
11.
La période de jeu précédent et faisant suite à un incident pouvant être
analysé est déterminée par les Lois du Jeu et le protocole d’assistance vidéo
à l’arbitrage.
12.
Étant donné que l’arbitre assistant vidéo « vérifie » automatiquement
chaque situation/décision, les entraîneurs ou les joueurs n’ont pas à
demander une analyse.
Lois du Jeu 2018/19
| Var protocole
143
Procédures
Décision initiale

L’arbitre et les autres arbitres de terrain doivent toujours prendre une
décision initiale (et infliger toute sanction disciplinaire correspondante),
comme s’il n’y avait pas d’assistance vidéo à l’arbitrage.

L’arbitre et les autres arbitres de terrain ne peuvent pas choisir de ne pas
prendre de décision étant donné que cela engendrera un arbitrage « faible/
non décisif », un trop grand nombre d’analyses voire d’importants problèmes
si la technologie venait à ne pas fonctionner correctement.

L’arbitre principal est la seule personne habilitée à prendre une décision ;
l’arbitre assistant vidéo a le même statut que les autres arbitres de terrain et
ne peut qu’assister l’arbitre principal.


Le fait de retarder le coup de sifflet/signalement via le drapeau consécutif à
une infraction est uniquement permis lors d’une
situation offensive très
claire
, lorsqu’un joueur est proche d’inscrire un but ou est clairement lancé
vers la surface de réparation adverse.

Si un arbitre assistant retarde le signalement d’une infraction, il devra lever
son drapeau si un but ou un penalty découle de cette situation étant donné
que sa décision sera sujette à une analyse/vérification.
Vérification

L’arbitre assistant vidéo « vérifie » automatiquement les images lors de
chaque décision relative à un but, penalty ou carton rouge direct (avéré ou
potentiel) ou en cas d’identité erronée, utilisant différents angles et
différentes vitesses de diffusion.


L’arbitre assistant vidéo peut « vérifier » les images à vitesse réelle et/ou
au ralenti mais, en règle générale, le ralenti sera utilisé pour des faits tels
que l’emplacement d’une infraction/d’un joueur, le point de contact pour les
infractions physiques ou les fautes de main, les situations où le ballon
est hors du jeu (y compris but/pas but) ; tandis que la vitesse réelle sera
utilisée pour l’«intensité» d’une infraction ou décider si une main est
« intentionnelle ».


Si la « vérification » n’indique pas d’«erreur manifeste» ou d’«incident
grave manqué», il n’est alors souvent pas nécessaire pour l’arbitre assistant
vidéo de communiquer avec l’arbitre – il s’agit alors d’une « vérification
silencieuse » ; cependant, à des fins de gestion des joueurs/du match, il peut
144
être utile à l’arbitre et/ou à l’arbitre assistant que l’arbitre assistant vidéo
confirme qu’il n’y a pas eu d’«erreur manifeste» ou d’« incident grave
manqué ».

Si la reprise du jeu est retardée par une « vérification », l’arbitre en fera le
signal en plaçant clairement son doigt sur son oreillette et en tendant son
autre bras. Ce signal, qui indique que l’arbitre reçoit des informations (de
l’arbitre assistant vidéo ou d’un autre officiel de match) doit être maintenu
jusqu’à la fin de ladite « vérification ».

Si la « vérification » indique une probable « erreur manifeste » ou un
« incident grave manqué », l’arbitre assistant vidéo communiquera cette
information (mais pas la décision à prendre) à l’arbitre qui décidera alors
d’initier ou non une analyse.
Analyse

L’arbitre peut initier une analyse pour déterminer si une « erreur
manifeste » ou un « incident grave manqué » est survenu lorsque :

l’arbitre assistant vidéo (ou un autre officiel de match) recommande une
analyse

l’arbitre suspecte qu’un incident grave a échappé à sa vigilance

Si le jeu a été interrompu, l’arbitre retardera sa reprise

Si le jeu n’a pas été interrompu, l’arbitre l’interrompra dès que possible
lorsque le ballon sera dans une zone/situation neutre (généralement
lorsqu’aucune des deux équipes n’est en situation offensive)

Dans ces deux situations, l’arbitre doit indiquer qu’une analyse sera menée à
bien en effectuant le signe « télévision » (en dessinant les contours d’un
écran de télévision)

L’arbitre assistant vidéo décrit à l’arbitre ce qui apparaît sur les images mais
ne lui indique pas la décision à prendre. Ensuite, l’arbitre :

prend une décision finale sur la base de sa propre perception et des
informations communiquées par l’arbitre assistant vidéo, et, le cas
échéant, des contributions des autres arbitres – il s’agit dès lors d’une
analyse effectuée uniquement par l’arbitre assistant vidéo.
ou
Lois du Jeu 2018/19
| Var protocole
145

se rend dans la zone de visionnage pour regarder personnellement les
images avant de prendre une décision finale – on parle alors d’analyse au
bord du terrain. Les autres arbitres ne visionneront pas les images sauf si,
à titre exceptionnel, l’arbitre leur demande de le faire.

À la fin de ces deux procédures d’analyse, l’arbitre doit de nouveau faire le
signe « télévision », puis il doit immédiatement indiquer sa décision finale

Pour des décisions factuelles telles que l’emplacement d’une infraction ou la
position d’un joueur (hors-jeu), le point de contact (main/faute),
l’emplacement d’une faute (dans la surface/hors de la surface), les situations
où le ballon est hors du jeu, etc., une analyse par l’arbitre assistant vidéo est
généralement appropriée mais une analyse au bord du terrain peut
cependant être effectué si cela permet de contribuer à la bonne gestion des
joueurs/du match, ou à faire accepter la décision (par ex. : décision capitale à
la fin d’un match).

Pour les décisions subjective, comme l’intensité d’une faute, l’interférence
lors d’un hors-jeu, les considérations liées aux fautes de main (emplacement,
caractère intentionnel, etc.), une analyse au bord du terrain est souvent
appropriée.

L’arbitre peut demander des angles de caméras différents ou des ralentis
mais, en règle générale, le ralenti sera utilisé pour des faits tels que
l’emplacement d’une infraction/d’un joueur, le point de contact pour les
infractions physiques ou les fautes de main, les situations où le ballon est
hors du jeu (y compris but/pas but) ; tandis que la vitesse réelle sera utilisée
pour l’intensité d’une infraction ou décider si une main est intentionnelle.

Pour les décisions/incidents lié(e)s à des buts, situations de penalty/pas
penalty et des cartons rouges directs pour annihilation d’une occasion de but
manifeste, il peut être nécessaire d’analyser la phase offensive ayant abouti à
la décision/l’incident ; cela peut notamment comprendre la façon dont
l’équipe a récupéré le ballon dans le jeu.

Les Lois du Jeu ne permettent pas de modifier des décisions relatives à la
reprise du jeu (corners, rentrées de touche, etc.) une fois que le jeu a repris ;
ces décisions ne peuvent donc pas faire l’objet d’une analyse.
146

Si le jeu a repris après avoir été arrêté, l’arbitre peut uniquement effectuer
une analyse – et prendre les mesures disciplinaires requises – en cas
d’identité erronée ou en cas d’infraction passible d’exclusion telle qu’un
comportement violent, crachat, morsure et/ou propos ou gestes blessants,
grossiers ou injurieux.

Si la procédure d’analyse doit être effectuée le plus rapidement possible,
la justesse de la décision finale prime toujours sur la vitesse. C’est la raison
pour laquelle (et étant donné que certaines situations peuvent être
complexes avec plusieurs décisions/incidents pouvant faire l’objet d’une
analyse) la procédure d’analyse n’est pas soumise à une limite de temps.
Décision finale

Lorsque la procédure d’analyse est terminée, l’arbitre doit faire le signe
« télévision » et communiquer sa décision finale

L’arbitre pourra alors prendre/modifier/revenir sur toute mesure
disciplinaire (lorsqu’approprié) et faire reprendre le jeu conformément aux
Lois du Jeu.
Joueurs, remplaçants et officiels d’équipe

Étant donné que chaque décision/incident sera vérifié, les entraîneurs ou les
joueurs n’ont pas à demander une
vérification
ou une
analyse


Les joueurs, les remplaçants et les officiels d’équipe ne doivent pas essayer
d’influencer ni d’interférer dans la procédure d’analyse, y compris lorsque la
décision finale est communiquée

Durant la procédure d’analyse, les joueurs doivent rester sur le terrain, et les
remplaçants et officiels d’équipe doivent rester hors du terrain de jeu

Un joueur, remplaçant ou joueur remplacé qui effectue avec insistance le
signe « télévision » ou qui entre dans la zone de visionnage sera averti

Un officiel d’équipe qui effectue avec insistance le signe « télévision » ou qui
entre dans la zone de visionnage sera officiellement mis en garde (ou averti
si les cartons jaunes et rouges sont appliqués aux officiels d’équipe)

Un joueur, remplaçant ou joueur remplacé qui entre dans la salle de
visionnage sera expulsé ; tandis qu’un officiel d’équipe sera exclu de la zone
technique
Lois du Jeu 2018/19
| Var protocole
147
Validité du match
En principe, un match n’est pas invalidé par :

une défaillance de la technologie d’assistance vidéo à l’arbitrage
(tout comme pour la technologie sur la ligne de but)

une décision erronée impliquant l’assistance vidéo à l’arbitrage
(l’arbitre assistant vidéo étant un arbitre)

la décision de ne pas analyser un incident

l’analyse d’une situation/décision non listée.


Et bien Merci beaucoup. Cela confirme que si l'arbitre n'a pas été voir la VAR et que les autres ne l'ont pas suggéré, c'est qu'ils ne l'ont pas voulu. Ils se sont trompés sciemment en quelque sorte.
Au mépris du règlement on dirait puisque les joueurs l'ont réclamé ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cyril1980
asse-live championnat d'Europe


Inscrit le: 10 Jan 2006
Messages: 7553

MessagePosté le: 10 Sep 2018 19:07:02    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de voir le but de fou de Nordin en nationale 2 il va à une vitesse alors ok c’est la 4ème division mais j’en connais qui joue en ligue 1 depuis des années qui sont incapables de faire ce qu’il a fait. On cherche un joueur de couloir pouvant évoluer à gauche j’espère qu’il aura sa chance.

Au lieu de voir 22 où cabella qui n’a rien à faire à ce poste, je préfère voir évoluer Nordin
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fech
asse-live champion du Monde


Inscrit le: 10 Sep 2005
Messages: 39633

MessagePosté le: 11 Sep 2018 17:05:35    Sujet du message: Répondre en citant

vertde coeur a écrit:

Et bien Merci beaucoup. Cela confirme que si l'arbitre n'a pas été voir la VAR et que les autres ne l'ont pas suggéré, c'est qu'ils ne l'ont pas voulu. Ils se sont trompés sciemment en quelque sorte.
Au mépris du règlement on dirait puisque les joueurs l'ont réclamé ...


C'est tout a fait cela d'un commun accord ils ont decidé de ne pas donné un penalty flagrant qui se voyait comme le nez au milieu de la figure meme sans VAR
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fech
asse-live champion du Monde


Inscrit le: 10 Sep 2005
Messages: 39633

MessagePosté le: 11 Sep 2018 17:05:36    Sujet du message: Répondre en citant

cyril1980 a écrit:
Je viens de voir le but de fou de Nordin en nationale 2 il va à une vitesse alors ok c’est la 4ème division mais j’en connais qui joue en ligue 1 depuis des années qui sont incapables de faire ce qu’il a fait. On cherche un joueur de couloir pouvant évoluer à gauche j’espère qu’il aura sa chance.

Au lieu de voir 22 où cabella qui n’a rien à faire à ce poste, je préfère voir évoluer Nordin


Ah ca y ets cabella est deja au piloris. Moi je susi extrement content de le voir chez nous, reste a gasset à faire sauter diony pour qu'enfin il joue a sa place
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lacarne
asse-live champion du Monde


Inscrit le: 18 Jan 2004
Messages: 19236

MessagePosté le: 11 Sep 2018 17:05:48    Sujet du message: Répondre en citant

cyril1980 a écrit:
Je viens de voir le but de fou de Nordin en nationale 2 il va à une vitesse alors ok c’est la 4ème division mais j’en connais qui joue en ligue 1 depuis des années qui sont incapables de faire ce qu’il a fait. On cherche un joueur de couloir pouvant évoluer à gauche j’espère qu’il aura sa chance.

Au lieu de voir 22 où cabella qui n’a rien à faire à ce poste, je préfère voir évoluer Nordin
t


Un peu plus


Gasset n est pas de ton avis Quand allez-vous le comprendre bande d ânes
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cyril1980
asse-live championnat d'Europe


Inscrit le: 10 Jan 2006
Messages: 7553

MessagePosté le: 11 Sep 2018 19:07:23    Sujet du message: Répondre en citant

fech a écrit:
cyril1980 a écrit:
Je viens de voir le but de fou de Nordin en nationale 2 il va à une vitesse alors ok c’est la 4ème division mais j’en connais qui joue en ligue 1 depuis des années qui sont incapables de faire ce qu’il a fait. On cherche un joueur de couloir pouvant évoluer à gauche j’espère qu’il aura sa chance.

Au lieu de voir 22 où cabella qui n’a rien à faire à ce poste, je préfère voir évoluer Nordin


Ah ca y ets cabella est deja au piloris. Moi je susi extrement content de le voir chez nous, reste a gasset à faire sauter diony pour qu'enfin il joue a sa place


Encore une fois tu lis tout de travers, où est-ce que je le mets au pilori ?

Je dis juste qu’il a rien à faire sur un côté
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cyril1980
asse-live championnat d'Europe


Inscrit le: 10 Jan 2006
Messages: 7553

MessagePosté le: 11 Sep 2018 19:07:26    Sujet du message: Répondre en citant

lacarne a écrit:
cyril1980 a écrit:
Je viens de voir le but de fou de Nordin en nationale 2 il va à une vitesse alors ok c’est la 4ème division mais j’en connais qui joue en ligue 1 depuis des années qui sont incapables de faire ce qu’il a fait. On cherche un joueur de couloir pouvant évoluer à gauche j’espère qu’il aura sa chance.

Au lieu de voir 22 où cabella qui n’a rien à faire à ce poste, je préfère voir évoluer Nordin
t


Un peu plus


Gasset n est pas de ton avis Quand allez-vous le comprendre bande d ânes


Gasset n’en veut pas de 22 il y a que toi qui l’a pas compris... il préfère faire jouer un mec moyen qui a signé 48h plutôt que cette buse c’est dire à quel point gasset compte sur lui.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    info transferts mercato foot ASSE Index du Forum -> THE Forum Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 13, 14, 15  Suivante
Page 14 sur 15

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpbb © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com


Hit-Parade

Page générée en : 1569134749.4631s (PHP: 100% - SQL: 0%) - Requêtes SQL effectuées : 17 - Compression GZIP activée - Debugage activé